Rôles d'un acteur collectif

Accueil » Contenus et outils » Comprendre et agir » Rôles d'un acteur collectif

Rôles d'un acteur collectif

Un acteur collectif peut jouer une diversité de rôles, selon ce qu’il souhaite accomplir et les ressources dont il dispose. Ses rôles peuvent évoluer dans le temps, se précisant et se modulant au gré du contexte et des opportunités.

Le palier duquel l’acteur collectif agit aura également une grande influence dans la manière dont s’exercent différents rôles et fonctions. Enfin, l’articulation entre les différents paliers d’intervention peut s’avérer fondamentale pour mener des changements collectifs en profondeur.

Les rôles possibles d’un acteur collectif

Dans une perspective de développement collectif, l’acteur collectif est une composante fondamentale de la mobilisation.

Pour en savoir plus sur l'acteur collectif et sur la mobilisation, voir  «Équation de la mobilisation» et «Construire le Nous: l’acteur collectif» dans la section Mobilisation.

Qu’il agisse à l’échelle d’un quartier, d’une municipalité, d’une MRC, d’une région ou même au palier national, un acteur collectif peut jouer différents rôles.

Les rôles et fonctions caractéristiques des paliers supralocaux et régionaux

L’existence de paliers intermédiaires concertés entre le local et le national assurant un rôle de pivot a un apport clé dans le développement collectif. On entend par palier intermédiaire les paliers régional, supralocal (échelle MRC) et même sous-régional (plusieurs territoires de MRC).

Historiquement, le palier régional a davantage joué un rôle de planificateur et d’expert.

  • En tant que planificateur, il voyait à la cohérence et à la vision d’ensemble du développement d’une région, ainsi qu’à la planification et à la mise en œuvre des actions pour y arriver.
  • En tant qu’expert, il concevait des interventions spécialisées pour répondre à certaines problématiques. Il soutenait le palier local dans la compréhension des problématiques et l’implantation de ces interventions.

Dans une perspective de développement collectif, le principal rôle du palier régional et des autres paliers intermédiaires se transforme. De façon concertée, il devient davantage un facilitateur :

  • Dans l’articulation national-régional-supralocal-local, il agit comme «gestionnaire de frontières». Il facilite la cohérence et l’adaptation des grandes mesures déployées par le national aux besoins et aux attentes des acteurs locaux, supralocaux et régionaux.
  • En soutien à l’action locale, il maintient une vue d’ensemble qui permet de saisir les opportunités. Il coordonne les efforts entre les localités. Il veille à ce que les acteurs locaux disposent de moyens techniques et financiers adéquats pour développer et maintenir leur capacité d’agir.

Pour les organisations régionales ou les acteurs d’un palier intermédiaire concerté, jouer un rôle plus global de facilitateur peut constituer un changement majeur, bien qu’ils ne perdent pas complètement leur rôle de planificateur ou d’expert, ni l’imputabilité qui les accompagne. Ce rôle de facilitateur peut s’orchestrer à travers plusieurs fonctions potentielles.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour en savoir plus sur les activités de Communagir, la mobilisation et l’action collective au Québec.


Merci, un courriel vous a été envoyé
pour confirmer votre inscription.

Fermer la fenêtre

Désolé, une erreur s'est produite.

Recommencez plus tard ou contactez-nous.
Merci

Fermer la fenêtre

x